Logo de l'Univers des Jeux Sur Table
Accueil | Jeux de rôles - Jeux de rôles Inclassables | Basic RPG, le jeu de rôle pour tous

Basic RPG, le jeu de rôle pour tous



Basic, le jeu de rôle de base est la traduction française du Basic rpg de Chaosium. Il utilise deux dés à 10 faces dont un représente les dizaines, afin d'effectuer des jets de pourcentages ce qui le fait parfois appeler système D100 par les rôlistes. Ces règles basées sur un pourcentage sont faciles à comprendre même pour des enfants. Basic est toujours un excellent jdr d'initiation et de premières parties pour meneurs de jeu même s'il n'est pas adapté à tous les univers imaginaires.


Couverture du Casus Belli Hors-série N°19 : Basic le jeu de rôle pour tous Basic, fut publié dans le numéro 19 hors série du magazine Casus Belli en 1997 avec le slogan "Le Jeu de rôle pour tous". Il présentait les bases des règles. Ce système de jeu est celui de jeux de rôle de Chaosium, traduits en France par Oriflam. Connu aussi comme le système D100, il sert des jeux emblématiques des années 1980 comme Runequest, Stormbringer, Hawkmoon, Elric ou l'Appel de Cthulhu, récemment paru en 6ème édition chez Sans-détours.

Les personnages y sont définis par sept caractéristiques aux énoncés clairs : Force (FOR), Constitution (CON), Taille (TAI), Dextérité (DEX), Intelligence (INT), Pouvoir, (POU) et Apparence (APP). De celles-ci découlent les Points de Vie et Points de Magie et le bonus aux dégâts.


Les personnages ont aussi des compétences qui peuvent avoir des scores entre 00 et 100, 70 à la création. Le joueur répartit 300 points dans les compétences de métier et 150 points librement. Les points sont ajoutés aux bases des compétences choisies. La fiche de personnage précise les compétences qui ne sont pas évidentes. Basic distingue les compétences universelles communes à tous et les compétences spécifiques à une période ou un univers de jeu.


Le système de jeu est très simple à utiliser. On lance deux dés à 10 faces, un pour les unités et l'autre pour les dizaines. 00 est considéré comme 100. Si le résultat du jet de dés est supérieur au score de compétence, le personnage a raté son action, sinon il a réussi. Les meneurs de jeu de Basic résument par exemple en "lance un dé sous Persuasion". Un jet de 01 à 05 représente une réussite critique, de 96 à 00 étant une maladresse (fumble pour les rôlistes).


Si aucune compétence n'est adaptée, le meneur de jeu peut demander un jet sous une caractéristique avec un multiplicateur entre x1 et x5, ou un jet en opposition de caractéristique, facilement résolu par un tableau des oppositions fourni : Force contre Force en bras de fer, Pouvoir contre Pouvoir pour un sort, Force d'un poison (sa virulence) contre Constitution. Dans tous les cas, on lance un D100.


Notons que Basic fut le premier système de jdr s'affranchissant des notions de niveaux et classes de personnages. Ces derniers progessent à travers les compétences qu'ils ont réussi à employer dans les parties de jeu.


Couverture du Basic rpg de Chaosium

Points forts de Basic, le jeu de rôle de base :

Vous l'aurez compris, le principal atout de Basic est sa simplicité. Même les enfants comprennent vite la notion de pourcentage de réussite car elle est simple : au-dessus c'est raté, sinon c'est réussi. Les caractéristiques comme les compétences ont des noms explicites et créer des personnages est rapide. Ayant utilisé ce jdr pour des initiations dans différents salons de jeu, je peux attester que Basic a bien atteint son objectif : devenir un Jeu de Rôle pour tous.


La feuille de personnage fournie par Casus Belli dès 1997 est très pratique et facile à utiliser. On n'a pas besoin de relire les règles pour créer un personnage car les règles de calcul sont rappelées à côté des endroits utiles. Des exemples sont aussi donnés pour les compétences. Enfin, une feuille de personnage est fournie pour les mondes médiévaux fantastiques et une autre pour les mondes contemporains. Tout cela est très utile à la fois pour les joueurs débutants et pour les meneurs de jeu qui peuvent gérer de front la création de plusieurs personnages.


Pour les meneurs de jeu débutants, c'est un jdr facile à adapter pour un nouvel univers. Il suffit de définir les compétences spécifiques des peuples selon ses besoins. Le Basic rpg est la base de jeux qui ont connu beaucoup d'édition et de suppléments qui forment une mine presque inépuisable de références pour des univers contemporains et médiévaux fanstastiques, avec des règles de magie, des bestiaires, et même des univers disponibles gratuitement.



Casus Belli Hors série 21

Points faibles de Basic, le jeu de rôle de base :

Basic n'est pas du tout fait pour des jeux héroïques. Parce que les personnages sont proches de nos conceptions, le système de jeu est mal adapté aux univers de supers héros, ou de personnage surhumains.


Enfin, les personnages évoluent rapidement s'ils survivent aux premiers scénarios. Si cela fit le succès des jeux de Chaosium, cela rend les choses parfois difficiles à gérer pour un meneur de Jeu.


D'autant que ce n'est pas un jeu de héros invincibles. Un coup chanceux peut tuer ou blesser les plus puissants. L'équilibre est difficile à trouver.


Ainsi, assez paradoxalement, le jeu peut être compliqué pour le Meneur de Jeu alors qu'il vite compris par les personnages-joueurs. Par exemple, placer un démon sur la route des personnages peut finir un coup en massacre, un autre en promenade de santé. On peut citer les premiers scénarios de Stormbringer comme très désquilibrés par endroits.



Les conseils de l'Univers des Jeux sur Table :

Commencez avec les règles de Basic avec les joueurs de rôle débutants. Les ayant beaucoup utilisées en initiation, elles sont parfaites pour ça. Basic c'est plus qu'un slogan, c'est vraiment LE jeu de rôle pour tous.


Le tirage des caractéristiques peut amener de grands écarts entre personnages. Retirer jusqu'à équilibrer tout le monde peut être long. Pour les initiations, je fixe arbitrairement le niveau des personnages. Sinon, utilisez une règle de Runequest âgée de plus de 30 ans toujours pertinente : si le total fait moins de 91 points (ou plus si vous voulez), le joueur peut ajouter les points manquants où il souhaite.


Si vous jouez en campagne, faites les augmentations une fois encore comme dans Runequest (oui, j'adore ce jeu): 1D6-2 (avec minimum 1) ou 2, au choix du joueur. Ca évite de voir les personnages monter trop rapidement en puissance.

Fiche de jeu réalisée par : JN

Fiche de jeu :

Nom du jeu :
BaSIC (traduction française du Basic rpg)

Editeur :
Chaosium (Basic rpg)
Casus Belli

Catégorie :
Jeu de rôle d'initiation
Jeu de rôle multi-univers

Parution :
1980 1ère Edition Chaosium
1997 Casus Belli

Supplément(s) favori(s):


Site officiel :
Chaosium
Site de Chaosium
Adresse Email : chaosium@chaosium.com

Autres sites :
Basicrps site de passionnés de Basic
Site de Basic role playing system

Casus Belli : Magazine en cours de reprise par Black Book Editions.
Pas de site officiel à ce jour
Pour se procurer le Casus Belli Hors Série N°19, la FFJDR possède encore quelques stocks pour ses assos adhérentes.

chapeau magique de l'UJT

Doc fournis par l'UJT :

Les Règles de Basic
regles-casus-belli.xls
Les Fiches de perso Contemporain et Médiéval fantastique
fiche-perso-casus-belli

Une feuille création avec contrôle des points dépensés :
Au format Excel
basic-jdr-PJ-PNJ.xls
Au format Calc
basic-jdr-PJ-PNJ.ods